01 décembre 2009

~La fascination du petit chaperon rouge~

petit_chaperon_rouge

 

Vous vous demandez sûrement pourquoi cette fascination pour le petit chaperon rouge. Effectivement, ce n’est pas le conte de Perrault le plus joyeux qui puisse exister car il n’y a pas de « happy end ».
Après tout qu’en savez-vous ? Cette notion de fin joyeuse ou malheureuse, c’est de notre point de vue qu’on la place mais que pensez vous qu’elle ressent, red riding ? Quand on regarde de plus près le texte, il est clair qu’elle cherche intentionnellement le loup. On ne peut pas dire qu’elle soit dupe d’un grand gorille déguisé en grand mère quand même ! J’admire énormément l’interprétation qu’en a fait Gustave Doré dans ses gravures, cela retrace vraiment cette vision double de la jeune fille voulant devenir femme et tout ce jeu du loup très humanisé. J’adore les personnages ambigus et plutôt sombres. J’aime l’idée de poursuite dans les bois avec l’homme que l’on désire ardemment : c’est très excitant et me rappelle ce texte que j’ai écrit mais que je n’ai pas publié ici Cours, Chaperon, cours où je voulais vraiment retranscrire cette tension érotique (je reprends ce terme de ma chère Anginou pour caractériser mes textes) qui existe entre ces deux êtres, l’ambiguïté du loup, assez démoniaque finalement. Elle est pour moi un personnage beaucoup plus humain que toutes ces Belle au bois dormant, Blanche Neige et autres… car il est de la nature humaine d’être ambiguë, d’avoir des désirs refoulés même en étant une jeune fille ou une petite fille. Je me suis finalement attachée à elle.
Il y a un film que j’aime beaucoup et qui est adapté du mythe du petit chaperon rouge c’est La Compagnie
des loups réalisé par Neil Jordan (il a également fait un autre de mes films préférés Entretien avec un vampire). Ce film est tiré d’un livre d’Angela Carter La compagnie des loups paru chez Point (donc au Seuil, et non je ne vous donne pas tout pour que vous l’achetiez !) qui contient plusieurs histoires tirées de contes. C’est très intéressant de connaître le point de vue d’autrui et surtout de connaître les interprétations selon le temps et les régions.


Posté par avaelbm à 20:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur ~La fascination du petit chaperon rouge~

    J'avoue que je suis moi aussi passionné par le petit chaperon rouge... Quand à expliquer pourquoi, je crois que j'en suis incapable. C'est vraiment ZE conte qui a marqué mon enfance et qui m'a poussé à, moi-aussi, écrire une histoire dessus. ^^

    Non, vraiment, plus j'y réfléchi, moins je ne vois une explication à mon obsession vis-à-vis de ce conte. XD

    Posté par Monkey, 04 janvier 2010 à 06:17 | | Répondre
  • Je comprends, moi aussi c'est LE conte qui a marqué mon enfance et comme tu peux le voir sur ma banière, c'est encore une obscession aujourd'hui.
    J'ai également un projet d'écriture assez fantastique sur ce thème. J'ai déjà écrit le prologue mais comme j'écris toujours cent cinquante trucs en même temps, il est difficile de tout coordonner ^^
    Je te remercie pour ton commentaire ^^

    Posté par avaelbm, 05 janvier 2010 à 15:51 | | Répondre
Nouveau commentaire